urlscn logo sur pages

Loisir et Sport Côte-Nord est un organisme de services, de soutien de coordination et de gestion oeuvrant sur le territoire de la Côte-Nord.

En concertation avec ses partenaires et les membres, il doit favoriser et supporter le développement du loisir, du plein-air, du sport et de l’activité physique, de même que celui de la personne qui le pratique, et voir au bien-être de la population nord-côtière.

Loisir et Sport Côte-Nord doit aussi maintenir des liens efficaces et cohérents avec le gouvernement du Québec et les organismes régionaux ou nationaux en regard avec les priorités régionales.

L'Unité régionale loisir et sport Côte-Nord est soutenue financièrement par le ministère de l'Éducation, et de l’Enseignement supérieur du Québec ; son mandat et ses responsabilités découlent de la mise en œuvre du Cadre d'intervention gouvernementale en matière de Loisir et de Sport (1997) de même que des orientations gouvernementales renouvelées.

Territoire et clientèles desservies

Loisir et Sport Côte-Nord assume ses responsabilités à l'égard d'une population estimée à 96 423 personnes, répartie sur un très vaste territoire qui s'étend de Tadoussac à Blanc-Sablon en passant par l'Île d'Anticosti et les villes nordiques de Fermont et de Schefferville.

Faible densité de population répartie sur 17 200 km2 (la superficie totale du territoire nord-côtier s'étale sur environ 270 000 km2), près de la moitié des gens concentrée dans les villes de Baie-Comeau et de Sept-Îles, l'autre moitié dispersée dans une quarantaine de municipalités dont certaines ne sont pas reliées par route terrestre, dix communautés autochtones (8 communautés innues  + 1 naskapie = environ 9337 personnes), une population majorité francophone, la population de langue maternelle anglaise (5 235 personnes) étant répartie surtout dans les villages de la Basse-Côte-Nord.

Nos Valeurs

  • La concertation et le développement passent par le respect des intervenants.
  • L'importance de placer la clientèle plutôt que les structures au cœur de nos préoccupations.
  • La reconnaissance du bénévolat, pierre angulaire du maintien et du développement des services
  • La reconnaissance des milieux associatifs, civils et scolaires, comme modèles privilégiés d'intervention.
  • La reconnaissance de la contribution essentielle des milieux associatifs, municipaux et scolaires au développement du loisir, du sport et du plein air.